Les travaux du jardin en octobre

Plantes vivaces et annuelles

C’est le bon moment pour planter les plantes vivaces et diviser les touffes trop denses. Rabattre les plantes vivaces défleuries.

Désherber et nettoyer les massifs de plantes annuelles (pétunias, pélargoniums, verveines, œillets d’Inde…).

Ne pas oublier d’arroser à la fin de la plantation (même si la pluie est annoncée). Dans les régions à hivers rigoureux, il est recommandé de pailler les jeunes plantations.

Bulbes

Dès les premières gelées : Arracher les bulbes à floraison estivale (dahlias, glaïeuls, bégonias…) et les stocker dans un local frais et hors gel.

Planter les bulbes à floraison printanière (tulipes, narcisses, crocus, jacinthes…).

Arbustes d’ornements et de haies

Planter les arbustes de terre de bruyère (camélias, rhododendrons, hortensias, pieris….).

Préparer le terrain pour accueillir les arbustes de votre future haie fleurie ou composée d’arbustes à feuillage persistant (laurier cerise Genolia®).               

Tailler les arbustes à floraison estivale.

Dès les premières gelées : Rentrer les arbustes gélifs (agrumes, laurier-rose, bougainvillées…) ou les protéger avec un voile d’hivernage.

Ne pas oublier d’arroser à la fin de la plantation (même si la pluie est annoncée). Dans les régions à hivers rigoureux, il est recommandé de pailler les jeunes plantations.

Vous pouvez télécharger ici, un dossier spécial pour vous guider dans le choix de votre haie vive, ainsi que les conseils et astuces pour planter facilement vos arbustes.

Rosiers

C’est le bon moment pour commencer la plantation des rosiers. Les rosiers sont peu exigeants : pour fleurir généreusement ils demandent une exposition ensoleillée et une bonne terre de jardin riche et fertile. Préparez le terrain où ils seront installés : bêchez et incorporez du terreau et du fumier en poudre dans le trou de plantation ; si la terre est trop lourde, ajoutez un amendement sous forme  de gros sable, mélangez bien.

Si vous souhaitez planter des rosiers à un endroit où il y en a déjà eu, remplacez la terre sur au moins une profondeur de 50 cm et rapportez une bonne terre de jardin additionnée d’une fumure organique.

Continuez à supprimer les fleurs fanées et ramassez les feuilles tombées au sol. Brûlez ou jetez ces feuilles (pas sur le tas de compost). Coupez les dernières fleurs et faites de jolis bouquets.

              

A la fin du mois, commencez la taille d’automne sur tous les rosiers : rabattez de moitié toutes les branches et enlevez le bois mort et malade. N’oubliez pas de nettoyer les rosiers tiges et pleureurs. Vérifiez les attaches qui relient le tronc au tuteur.

Nettoyez les rosiers grimpants : ôtez le bois mort, les fleurs fanées et attachez les tiges. 

Ne  placez pas les déchets végétaux dans le composteur et ne les  broyez pas : ils sont vecteurs de maladies. 

Gazon

Ramasser les feuilles mortes sur la pelouse. Faire les dernières tontes.